Les thérapies psychédéliques sont-elles légales en France

Les substances psychotropes ont le vent en poupe depuis quelques années. Même si leur consommation est interdite, elles sont relativement tolérées lorsqu’elles sont utilisées à des fins thérapeutiques dans la plupart des pays. La France ayant l’une des législations les plus sévères d’Europe, on peut se demander si elle autorise les thérapies psychédéliques. Découvrez l’essentiel à savoir à travers cet article.

La consommation personnelle de substances psychédéliques

Avant de parler de la légalité des thérapies psychédéliques, il faut s’intéresser dans un premier temps à la légalité de la psilocybine en France. Dans ce pays, les substances psychédéliques sont considérées comme des stupéfiants. Elles sont de ce fait fortement prohibées, ce qui implique que leur usage personnel est interdit. Vous ne pourrez donc pas en consommer en toute légalité si vous en France.

Et quant à la thérapie psychédélique ?

Comme avec la consommation personnelle, l’utilisation thérapeutique des drogues psychédéliques n’est pas autorisée en France. Aux États-Unis comme en Suisse cependant, même si l’usage personnel est interdit, la thérapie est tout à fait licite. Si vous avez donc de ce type d’accompagnement, vous ne pourrez pas en profiter dans l’hexagone. Vous allez devoir vous déplacer ailleurs pour en bénéficier. Au-delà de la Suisse et des USA, vous pourrez aussi vous rendre aux Pays Bas pour votre thérapie psychédélique.

Un changement de statut en vue ?

Avec de plus en plus de pays qui autorisent l’utilisation de substances psychédéliques pour usage personnel et thérapeutique. On peut donc espérer que leur statut change en France. Des professionnels de la santé font d’ailleurs des recherches afin de déterminer les potentiels bienfaits de la psilocybine sur la santé. Même si aucune prescription médicale n’a été faite jusqu’ici, on peut croire que l’avenir est radieux pour ces substances. D’ici quelques années, aucun Français n’aura besoin de faire une retraite psilocybine à Amsterdam.

Laisser un commentaire